Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION !!!

Pages : 182

Langue originale/Original language : Français/French

Obtenu/got : Kindle

Lu en/ Read in: french

English title: Not translated yet

 

Mon appréciation :

Se lit vite, facile à lire. Sympa ( beaucoup aimé dans l’ensemble) mais un peu frustrant.

L’histoire en bref :

Diane a perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Depuis, elle laisse tomber la vie. Il n’y a que son fidèle ami Félix qui la soutien et essaye de la tirer vers le haut. Il tient les gens, le café littéraire de Diane le temps qu’elle aille mieux. Mais voilà : Diane en a marre qu’on soit derrière elle, ce qu’elle veut c’est être tranquille et s’enterrer toute seule. C’est en Irlande qu’elle va trouver son petit havre de paix ou plus ou moins car son voisin insupportable, Edward, fait tout, on dirait, pour lui gâcher la vie.

Mon avis :

Un roman sur le deuil et la manière de se reconstruire. Peut-on encore donner et aimer losqu’on a perdu les êtres les plus chers de notre vie? Y a t-il même une vie après un tel drame? Et la réponse d’Agnès Martin-Lugand est : oui mais il faut laisser le temps faire son œuvre et faire son deuil à son rythme.

Ah l’Irlande! Je n’y suis jamais allée mais tous les romans qui s’y passent parle de cette beauté sauvage que j’ai envie de découvrir. Dans sa petite ville paumée, Diane se forme son petit cocon d’oubli où Edward s’impose malgré lui. De la haine à l’amour, il n’y a qu’un petit jardinet.

J’ai aime le style franc parlé du livre. L’auteur dit les choses comme elle sont et cela donne un style frais que l’on dévore. Ça fait penser un peu à un journal de chick-lit même si ici le thème abordé le rend plus sérieux. Je ferme les yeux sur le fait que bien évidement, tout le monde parle parfaitement anglais dans ce livre alors qu’il s’agit de l’Irlande et qu’ils ont un accent terrible mais c’est pas grave, aucun problème…ben voyons.

Je pensais pleurer comme une madeleine mais ce n’est pas arrivé. J’ai tout de même eu les larmes aux yeux à un moment donné. Verdict? J’ai bien aimé mais avec une pointe de déception. Déjà parce qu’il se lit beaucoup trop vite (sur Kindle on ne “sent “pas l’épaisseur du livre) et que j’ai été frustrée de le voir la fin arriver et qui plus est, étonnée par le dénouement lui même qui, bien qu’ayant du sens, n’était pas forcement ce que j’attendais. Je critique la longueur du roman et pourtant, en y réfléchissant, tout est là.

Il y a certes beaucoup de personnages clichés dans ce roman, une histoire d’amour qui arrive si vite qu’on se demande si on a pas rêvé parce que deux secondes avant notre homme bourru était prêt à sortir les griffes et que d’un coup d’un seul il devient prince charmant emmenant sa belle sur son cheval (bateau) blanc.

Mais que voulez vous, je me suis laissée porter par l’histoire et ça m’a plu. J’ai aimé Diane et Félix. J’ai eu envie de secouer Edward, puis Diane, puis Megan (non, elle c’était des claques) J’aimerais bien encore des histoires comme ça.

En conclusion : un petit roman que l’on dévore, qui nous donne les larmes aux yeux et le sourire parce que ça parle de la vie, de l’espoir et c’est déjà pas mal.

 

Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand/ Happy people read and drink coffee

My liking :

Read it very quickly. Nice read but a bit frustrating.

The story in short :

Diane lost her husband and her daughter in an accident. Since it happened she gave up on life. Only Felix her best friend try to put her back on her feet. Felix is in charge of the happy people, Diane’s literary coffee shop the time she gets better. But Diane doesn’t see it that way and is fed up of having everyone saying she should get over it and wants to find a place where she will be alone. She makes her choice in Ireland where she goes to rent a place and find peace. Well, more or less as her unbearable neighbour, Edward, seems to do his best to ruin her life.

My opinion :

A novel about mourning and ways of rebuilt a life after. Can we still love and give when we
lost the most important people in our life? Is there even a life after such a trauma?

Ah Ireland! I never went there but everytime a novel takes place over there it seems beautiful by it’s wild landscape that makes me want to go. In her little town, Diane creates her little forgotten cocoon where Edward interfers despite himself. From hate to love there is only a small garden.

I liked the straight forward tone of the book. The author says things as they are and it gives a very refreshing feeling. It made me think sometimes at some chick-lit even if there it is a much different subject. I turned a blind eye on the fact that they are parisian going in Ireland and it seems that they have no problem whatsoever to understand a local despite the accent which is not very believable but never mind…

I didn’t cry but had tears in my eye at some point whereas I was expecting to read inside
a tissue box. Verdict? I liked it but with a tiny disappointment. First because I was frustated to see the end coming up so quiclky as on Kindle you don’t get the feel of the pages and also
by the end itself. Altough it makes sense it wasn’t necesseraly what I was expecting. And thinking about it, I criticize the length but everything’s there.

On the criticism side, a lot of characters very clichés. A love story that comes so fast that
you might miss it if you blink and you wonder if you didn’t dream as 2 seconds before
the grumpy man was about to get nasty and all of a sudden the prince charming takes his princess on a white horse(boat).

But overall I got hooked by the story. I liked Diane and Felix. I wanted to shake by the shoulders first Edward then Diane then Megan. No her I wanted to slap her. I want more stories like this one but…longer!!!But having said that, this story got it all, so read it when it is out!

Advertisements

7 thoughts on “Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnès Martin-Lugand

  1. Moi aussi j’ai eu les larmes qui sont montés à un moment de l’histoire ( je m’en souviens très bien. Par contre, je n’ai pas compris l’arrivée de Megan dans ce roman… Pourquoi un tel personnage qui dégrade tous les autres ? Mais effectivement ça se lit bien et on passe un bon moment.

    • Oui je suppose qu’elle est la pour faire “la mechante”, pour dire que dans la vie ca ne se passe jamais comme prevu et ca n’est jamais tout rose. Parce que finalement, c’est un peu comme si elle arrivait avec ses gros sabots pour tout gacher. Je ne sais pas ce sont des suppositions.
      As-tu lu son deuxieme roman?

      • Je pense que d’une part c’etait pour faire le contraste total avec Diane qui est du coup totalement a l’oppose de Megan et partir peut etre dans le “jsuis moche, regarde moi compare a elle” (au depart) et aussi faire de Megan la fille qui n’a rien compris et qui est totalement hors contexte en talon haut au milieu de la campagne irlandaise. D’autre part, il est possible que l’auteure se soit vraiment inspiree de certaines femmes des pays britaniques qui sont, il faut le dire, “rechauffees” et pour nous francaises, c’est parfois meme choquant et vulgaire. Le probleme avec Megan c’est que l’auteure est partie trop loin dans les cliches (pouf ET mechante) avec elle et que le roman en a pati vers la fin (passe du “j’adore c’est trop bien ce livre” a un “oui c’est bien mais bonjour les cliches…”). Qu’en penses-tu?

  2. j’ai adoré aussi ! oui comme tu dis y’a un peu de cliché, genre sur les gays etc, c’est un peu lourd. Mais l’histoire dans son ensemble rattrape le tout !

  3. J’aime bien le titre mais le reste m’attire moins. En général, je suis bon public mais j’ai peur de ne pas arriver à passer outre les points faibles que tu mets en avant.
    En tout cas, ca a été pour toi un bon moment de lecture et c’est ce qui compte. 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s