Et si…on parlait expos/ What if…we talk about exhibitions

 SCROLL DOWN FOR ENGLISH VERSION!!!!!!!

Expos à Paris, à Londres, je bouge moi!

Paris :

Photos en couleur de la Russie au musée Zadkine, exposition découverte sur le blog de Bookyboop.

Un tout petit musée que je ne connaissais pas du tout. Je l’ai faite seule et ai beaucoup aimé. Je n’ai même pas vu le temps passer. La scénographie est très simple mais net, vous avez un petit livret où sont noté les numéros des photos et leur titre. Dans les pièces, les photos sont mises dans des cubes éclairés par l’arrière (principe de la table lumineuse) et les chiffres sont au sol, très discrets (d’ailleurs faut bien regarder parce qu’on peut même les rater). Les gardiens sont sympas, surtout un qui était faisait la conversation.

Certaines de ces photos sont superbes. Ça m’a vraiment fait découvrir les paysages de la Russie et pas que. J’ai été à Saint Saint-Pétersbourg il y a deux ans (peut etre que je vous ferais un article dessus!) mais la campagne on ne l’a pas trop vue (et evidemment, ce n’était pas en 1900 et quelques…).

Le musée comporte aussi un mini-jardin ce qui est toujours agréable et surprenant en plein Paris. Par beau temps c’était très sympa.

J’ai pu prendre plein de photos qui ne rendent pas forcement bien à cause du reflet de la vitre mais voici quelques unes :

photo 1 photo 2 photo 3 photo 5photo 4photo 3photo 2photo 5photo 4

 

Carl Larsson, peintre, au Petit Palais avec ma cop’s qui a son blog depuis peu Norma Wallace ( allez voir!!!). Expo découverte sur le blog de Mrs Pepy’s

Il y avait un peu de queue mais pas autant que pour Paris 1900 qui en passant doit être très sympa à faire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de tableaux d’ailleurs. Certaines des aquarelles sont superbes. J’ai beaucoup aimé les premiers tableaux, c’est sur qu’il savait très très bien dessiner. Ce qui m’avait attiré dans l’article de Mrs Pepy’s c’était la douceur qui émanait des tableaux. Au final, dans l’expo, les tableaux sont tellement varies que cette douceur n’est renfermée que dans certaines toiles et c’est surtout la couleur qui prédomine.

Ce que j’ai beaucoup apprécié chez cet artiste est l’originalité de certaines toiles, notamment au niveau des cadrages ou encore de la relation tableau/titre. Certains cadrages s’apparentent presque à de la photographie et ça m’a beaucoup plu. Par contre, pour la scéno, je n’ai pas trouvé que cela mettait vraiment en valeur l’artiste.

Bref j’étais emballée et j’ai acheté le livre de l’expo. Je ne les achète en général jamais et le regrette souvent et puis là, il n’y avait aucun magazine ni cartes postales à propos de cette expo. Voici quelques images:

photo 1 photo 3

 

Par exemple, la photo de droite, le tableau est intitulé “un rayon de soleil”. On peut a la fois se demander s’il s’agit de la petite fille ou bien si c’est ce mince tout petit rayon qu’on voit sur le plancher.

photo 2

 

 Et sinon, avec ma cop’s, on a adoré l’escalier qui fait partie du bâtiment et qui n’a donc rien à voir avec l’expo…

esca photo 3(2)

 – Cartier-Bresson, photographe, avec une copine attendant un heureux événement!.

Cartier Bresson, oui ce nom est connu et pourtant, je n’aurais pas pu décrire une de ses photos avant de les voir (honte à moi). L’expo est assez complète, immense et nous donne un grand aperçu de son évolution, de ses recherches en matière de photo sur le sujet, le cadrage, l’effet recherché.

Je vous dirais qu’il y avait beaucoup de monde à cette expo, que malgré les tickets achetés sur internet nous avons fait bien 45 minutes de queue et que la queue continuait devant chacune des photos alors certaines malheureusement n’ont pas été très bien étudiées par mes petits yeux.

Certaines photos, j’avoue, m’ont laissé un peu perplexe car même avec l’explication, je ne voyais pas “le truc”. Et au contraire, il en a d’autres que j’ai trouve tout simplement géniales, dans leur composition, originalité et même culot. Par exemple, il devait photographier le roi George V se faisant couronner et bien, il y avait tellement de monde qui essayait de voir quelque chose, armés de bâton au bout desquels se trouvait un miroir qu’il a commencé a photographier la foule et quelles photos! Je les trouve vraiment super.

Et puis Cartier Bresson fait parti de cette génération qui a vu énormément de choses au cours de sa vie : la guerre, Castro, l’enterrement de Gandhi, et bien d’autres, il était la! Alors oui ce n’est pas propre qu’à sa génération mais qui peut dire qu’il a été pionnier dans quelque chose, a été témoin de tant de choses et être mondialement connu?

Là encore, il fallait que je prenne quelque chose alors je me suis tournée vers un magazine ( c’est ma cop’s de Norma qui m’a donne ce “truc” : moins cher que le livre de l’expo, les magasines sont souvent bons pour un aperçu) alors voila celui que j’ai choisi :

  photo 1photo 2

Couronnement du roi George V

photo 3

Une autre photo géniale “derrière la gare St Lazare” (le resultat est meilleur si vous tapez le nom de la photo dans google)

 

Londres :

– Après avoir jouées les touristes dans une ballade en bateau sur la Tamise avec mes deux copines, je les ai emmenées au Barbican Center. Un espace que je ne connaissais absolument pas. Avant d’arriver dans cet espace, il faut tout d’abord se perdre dans un labyrinthe de passerelles et marches en béton au milieu d’énormes blocs des années 70. Ça forme un ensemble très bizarre, entre ces tours et ces blocs, ces passerelles, et au milieu des bâtiments on a des bassins avec des fontaines. On ne sait pas trop si on est dans un parking ou bien. Mais ce qui nous a surprises c’est qu’on a eu l’impression d’entrer dans une petite communauté avec ses fourmis ouvrières et ça c’était plutôt inattendu. Devant le centre l’endroit est presque “sympa” après avoir longé des kilomètres de béton parce qu’enfin, l’espace est un peu ouvert. L’expérience je vous dis, il n’y a que ça de vrai!

Quelques photos trouvées sur un blog et sur Wikipedia :

barbican-london-photos-12 600px-Barbican_towers barbican-london-photos-08barbican-london-photos-11

Donc arrivées dans ce centre Barbican, on aurait dû le deviner, l’exposition proposée était un peu bizarre. Dans un sens j’ai été déçue parce que ce que j’en avais vu sur internet semblait intéressant, inhabituel et très “joli” visuellement…Sauf que la réalité dépasse souvent…la médiatisation. Le principe de cet expo : mettre en scène dans un espace complétement noir et sans lumière, quelques installations lumineuse qui oscille comme un balancier en faisant du bruit et dont l’intensité/forme change. Enfin ça, c’est l’explication “concrète”, l’intention de l’artiste ben…je suis pas sure d’avoir compris. L’exposition était intitulée Momentum Donc en photo sur internet, ça donne ça :

united-visual-artists-momentum-barbican-designboom-03united-visual-artists-momentum-barbican-designboom-00

Mais en vrai, ça donnait ça :

photo 1(1) photo 2(3) photo 3(3)

Ben oui forcement, quand on vient sans son appareil pro, son trépied et qu’on se met pas en pose longue…Tout de suite on comprend moins…

Et vous êtes vous allés voir une de ces expositions? Qu’en avez vous pensé?

 What if…we talk about exhibitions

Exhibitions in Paris, London, I move!

Paris :

Color pictures of old Russia at the Zadkine Museeum, exhibition discovered
on Bookyboop‘s blog.

A small museeum that I didn’t know at all. I did it by myself and didn’t see the
time going! The way the pictures were presented was really simple but neat. You are
given a little leaflet where you have the numbers of the pictures with their title.
In the rooms the photos are presented under a glass lighten from behind (a bit like
a light box ) with numbers written on the floor, very discreet (sometimes so much
that I didn’t see them and had to ask). And the guards were really nice as well.

Some of the photos are superb. It really made me discover russian landscapes
and not just. I went to St Petersburg two years ago ( mayble I’ll tell you about it in an article)
but the countryside we didn’t see a lot of it ( and of course, it wasn’t in the 1900’s…)

The museeum has a tiny garden in the middle which is always nice and surprising
in the middle of Paris. The weather was good and it was really pleasant.

I was able to take loads of pictures that don’t do justice because of the
reflexion of the glass but nevermind, here are some of them:

photo 5 photo 4 photo 3 photo 2 photo 5 photo 4 photo 3 photo 2 photo 1

 

Carl Larsson, a painter, at the Petit Palais with a girl friend who opened her blog
not long alog Norma Wallace ( it is in French but you still can go and have a look!).
Exhibition discovered on Mrs Pepy’s blog.

There was a bit of a queue but not as much as for Paris 1900 which by the way seems
really interesting. I didn’t expect so many paintings either. Some water color are
beautiful. I really like the first paintings and he knew how to draw that’s for sure.
What attracted me in the article by Mrs Pepy’s about the exhibition is that there was a softness coming out of the painting. In the end, seeing them for real, the whole lot is so different sometimes that the softness is only encaptured in some of the painting and the color is more what you see.
What I really appreciated as well about this artist is the originality in some of the
paintings, especially the way he framed the painting as if it was a photograph or even
the relation title/painting.
But on the down side, the way the exhibition was presented wasn’t that great I thought and
didn’t always flattered the pieces.

Anyway, I was so happy getting out of it that I bought the book of it. In general I never
buy it because it is expensive but then I regret it so as there wasn’t any postacards or
magasines…Here are a few photos :

photo 1 photo 3

 

photo 2

For example about the titles/painting, this one is called
“a ray of sunshine” and we can wonder if it is about the little girl or the real ray of sunshine we see on the painting ( behind the blue chair)

And otherwise, with my friend, we loved the stairs in the building,
which has nothing to do with the exhibition…

esca photo 3(2)

Cartier-Bresson, photographer, with a friend expecting a baby!

Cartier Bresson, yes, this name is famous. Although, like that, I wouldn’t necesseraly
describe one of his photogaph (shame on me). The exhibition is quite big, covers his whole
life so gives us a good view of his evolution, researches in the intention, the subject,
the frame in his photographies.

I would say as well that there was a hell of a lot of people, we had to queue a good
45 minutes even when buying the tickets on internet before and the queue kept on in front
of each photograpy so unfortunately, some of them didn’t quite catch my full attention.

Some of them, I must say, left me a bit puzzled because even with the explanation,
I didn’t see the “stuff”. But others were absolutely great in the way the photo is composed,
the originality and even sometimes the cheek of it. For example, he was to take photos
of the king George V getting the crown. Well, there was so many people trying to see something, being in the street with a mirror stuck at the end of a stick that he took pictures
of the crowd and what pictures! They are great.

And then Cartier Bresson is one of those who was in the generation where a lot was
happening : the war, Castro, Gandhi’s funeral and many other things, he was there! So
alright it is not just his generation but who can say that they have been pioneer in something witnessing so many things and be famous all over the world?

Again, I wanted to take something with me about the exhibition so I took a magasine.
It is a tip from my friend Norma (with who I went to the previous exhibition) : instead
of buying the book which is expensive, for less expense, buy the magasine of the exhibition
that shows the most famous pieces for less money. This is the one I chose :

photo 1

photo 2

The crowd with the mirrors

Another great photo “derriere la gare st Lazare” which means “behind St Lazare’s station”
(the picture is better if you type the name in google)

photo 3

London :

After having played the tourists on a river cruise on the Thames with my two friends, I took them to the Barbican center. A place where I’ve never been.
But before getting there you have to get lost in the numerous walks in the middle of those
70’s concrete building. It makes a really strange mix between those blocs, those walks,
fountains at the bottom. We wonder at some point if we are not just in a car park but the
surprise is more the fact of the feeling of a little community inside the city of London,
a bit like an ant nest. In front of the center, it is almost “nice” after miles and miles of being hung in the air. There it is open with fountains, seats to be outside and a little cafe. The experience, I tell you, you’ve got to experience it!

These are photos I’ve found on a blog or on Wikipedia :

barbican-london-photos-12 600px-Barbican_towers barbican-london-photos-08 barbican-london-photos-11

So once inside, we should have guessed it, the exhibition was a bit weird…
In a way I was disappointed because of what I imagined from the photos on internet.
But often, reality is beyond the media… Basically, it was about a set of lights in
a complete dark room, changing shape (the lights) and balancing making noise.
Well, that is what we saw but the real intention of the artist, I didn’t quite get it.
The exhibition was called Momentum. So the photos on internet are like this :

united-visual-artists-momentum-barbican-designboom-03 united-visual-artists-momentum-barbican-designboom-00

But in reality, it was more this :

photo 2(3) photo 1(1) photo 3(3)

Well yeah, without the professional camera and the tripod and the long pose…

And you did you go to see any of those exhibitions? What did you think of them?

 

Advertisements

14 thoughts on “Et si…on parlait expos/ What if…we talk about exhibitions

    • Ben oui! Mais c’est toujours la meme chose, quand on est sur place on se dit qu’on a le temps, autant aller voir une autre ville et on finit par rater des choses qui sont parfois a portee de main! Je sais, je fais ca dans toutes les villes ou j’habite! 😉

  1. Merci pour le lien! 😉
    Je confirme que j’ai beaucoup aimé cette expo, une très belle découverte!
    D’ailleurs je viens de faire l’expo Paris 1900 et je ne suis vraiment pas déçue.

    • rahhh!!!! C’est pas juste moi aussi je veux la voir! Frimeuse! Je disais ca comme ca mais me le frotte pas sous le nez! Tu sais quoi, a l’avenir je mettrais que des trucs qui sont a Londres. Na! lol.
      Tant mieux si elle t’a plu. Peut etre un jour je la verrais moi aussi…
      J’attends de voir tes articles sur Carl et Paris 1900!

  2. Wah comment je suis déçue de ne pas pouvoir l’expo sur la Russie ! J’aime tellement ces paysages, d’ailleurs c’est mon prochain voyage. 🙂

      • Prévu dans très longtemps 😉
        le lac Baïkal et transsibérien, faut que je trouve des amis hommes qui veuillent bien m’accompagner, parce qu’une femme occidentale seule chez les Russes 😮

      • Il faut que je regarde ou c’est pour etre honnete, la russie c’est grand mais que c’est beau(vue n’ai fait que st petersbourg )! Oui tu m’etonnes, il vaux mieux se trouver des hommes avec toi et is tu peux t’en trouver des qui parle russe c’est encore mieux (c’est pas evident mais c’est faisable!) 😉 je te souhaiter un Bon voyage d’avance en tout cas et tiens moi au courant! 🙂

  3. J’ai beaucoup, beaucoup aimé l’expo C. Larsson que j’ai pu voir en février ! C’est génial ces aquarelles si fines, tu as l’impression d’y être ! Et puis le Petit Palais est un lieu super…

    • Oui c’etait tres bien! C’est bien de pouvoir comparer nos impressions. Oui les aquarelles sont tres fines et realiste, tres belles!
      Je ne crois pas etre allee au petit Palais auparavant. J’aimerais y retourner parce que lorsqu’on y est allees, le musee fermait pas longtemps apres donc on a pas eu le temps de se “balader” dedans.

  4. L’expo au musée Zadkine je voulais tellement y aller (mais j’habite loin 😦 ) Tous ce qui touche la Russie m’attire tout de suite 🙂
    Et je suis pour un article sur ton périple à St Petersbourg ❤ .Je rêve d'y aller depuis toute petite =)

    • Si ce n’avait pas ete par l’article de Bookyboop, je n’aurait jamais su a propos de cette expo (et de ce musee que je ne connaissais pas). Peut etre peux-tu trouver le livre de l’exposition si ca t’interesse. C’est dommage que tu habites loin (je sais ce que c’est!). Mais je suis sure qu’il y aura d’autres expositions sur la russie. Je ferais cet article sur St Petersbourg et tu me donnera ton avis 😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s