The loving spirit by Daphne du Maurier

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages : 404

Lu en /Read in: Anglais/English

Langue originale/Original language: Anglais/English

Obtenu/Got: Charity shop

Titre français / french title : L’amour dans l’âme

Couverture française :

51iq72r-HFL._

Mon appréciation :

Beaucoup aimé.

L’histoire en bref :

Janet vit à Plyn en Cornouailles, elle a l’âme d’une aventurière et un appel de la mer qu’elle a du mal à réprimer. Et lorsqu’elle se marie à Thomas Coombe, elle est heureuse mais sait que son destin l’attend plus tard. C’est à la naissance de son fils Joseph que tout va devenir clair. Son âme sœur est là. Joseph a le même caractère mais peut exprimer ses désirs à la différence de Janet devenue cette mère de famille mais elle est une femme, et en 1830 les femmes ne sont pas capitaine de bateau.

On suit tout d’abord Janet, son fils Joseph, puis Christopher le fils de Joseph et enfin Jennifer, la fille de Christopher. Toute la lignée des Coombe sur l’espace de 150 ans. Comment le caractère de Janet perdure chez ses descendants. Amour, trahison, haine, violence, passion tout y est.

Mon avis :

Petit conseil : un arbre généalogique est au début du livre, regardez le aussi souvent que possible! Pour certains, ça casse un peu l’intrigue, pour moi ça a été une grande aide ainsi que la satisfaction de ma curiosité.

Tout d’abord, dans la préface, il est écrit que Daphne du Maurier s’est inspirée  d’Emily Bronte qu’elle admire beaucoup. Si vous savez ça, ce n’est pas sans surprise dont que vous y verrez des références et des similitudes dans les relations familiales ainsi que le caractère sauvage de Joseph qui rappelle Heathcliffe dans les Hauts de Hurlevents. Cela dit, j’ai tout de même trouvé difficile de lire la relation Janet-Joseph. Quand bien même rien de physique ne se passe, n’est pas tout à fait très nette, loin de la. Un fils âme sœur et une mère qui veut retrouver son “adoré et sentir la mer sur sa peau”…Mouais…

Ce que j’en retiens c’est plutôt les attraits de personnalités qui se transmettent de génération en génération, les traits physiques également(cela dit je classerais Christopher un peu à part). Comme je l’ai dit, on suit plusieurs membres de la famille et ils ne sont pas tous très “beaux”. Les personnages de Daphne ne sont pas du type héro mais plutôt des esprit un peu torturés. On a ici un oncle diaboliquement manipulateur, une grand mère sourde et aigrie, pour ajouter aux personnages pour quelques uns un peu tordus. Et on a même une petite pincée de surnaturel, ce qui n’est pas inhabituel chez du Maurier…

Ce livre est une saga familiale et c’est intéressant de voir l’évolution des mœurs, de la société ainsi que l’évolution technologique. Cela nous rappelle notre enfance (non je n’étais pas née en 1830 c’est pas ce que je veux dire, je parle ici de la nostalgie que l’on a des choses du passé). On a ici les bateaux  qui deviennent obsolètes, l’arrivée de la guerre, l’amorce de changement de statut des femmes.

Au départ donc j’avais un peu de mal car ça donnait un sentiment très désagréable cette relation mère-fils. Puis lorsqu’on en arrive au personnage de Joseph et de sa vie après Janet, ce sentiment s’apaise et alors là, il était trop tard pour moi, j’étais complétement happée par le récit. Daphne du Maurier décrit tellement bien les choses sans en faire trop, les dialogues sont réalistes et ici ce qui les rend d’autant plus réels est le langage rural utilisé, un peu comme si on lisait un livre avec des dialogues en breton. On sent l’appartenance à la région, loin du prout prout de Londres, on sent le vent sur notre visage, ces paysages sauvages et les embruns de la mer. Vous voyagez à la fois dans le temps et à la fois dans un autre pays, c’est fantastique.

Et pourtant, autant je suis mer mais je ne suis pas très bateau. Je n’y connais pas grand chose mais là j’y étais. Dans les tempêtes et dans les cargaisons, sentant le bateau tanguer, les vagues se fracasser contre la coque ou au bord de la falaise de Plyn en attendant le retour du Janet Coombe.

En conclusion j’ai beaucoup aimé mon aventure avec les Coombe et ça a été une très bonne surprise. J’adore l’écriture de Daphne du Maurier mais au point de vue des histoires, ses livres ne se valent pas tous (et c’est moi la fan de cette auteure qui vous dis ca!). Celui ci, son premier livre, très sauvage, va vous emmener loin, et elle n’avait que 24 ans quand elle l’a écrit!Il n’est pas parfait mais c’est un bon premier roman et une belle amorce de l’écrivain qu’elle devient par la suite.

The loving spirit by Daphne du Maurier

loving

My liking :

Liked it a lot.

The story in short :

Janet lives in Plyn, Cornwall. She is an adventurous soul and has a calling for the sea that
she troubles to repress. When she marries Thomas Coombe, she is happy but knows that her destiny will come later on in her life. And it comes with the birth of Joseph, her son,
her soul mate. He has the same caracter but is able to express it on the contrary of Janet
who becomes this mum but she is a woman and woman don’t go on boats in the 1830’s.

We follow first Janet, then her son Joseph, then Joseph’s son Christopher and finally Jennifer, Christopher’s daughter. All the Coombe family in the space of 150 years old, how the character passed through the generations. Love, treason, hate, passion and violence, it is all in there!

My opinion :

Little advice : there is a family tree at the beginning of the book, have a look at it as often as possible. For some it was a spoilt of the story, for me it was a great help and satisfied my curiosity as well.

First in the foreword, it is written that Daphne du Maurier got inspired by Emily Bronte that she admires. If you know that, it is without any surprise that you will find some similar things in the story or relation ship between the characters like the savage side of Joseph that reminds us of Heathcliffe in Wuthering Heights. Although having said that, I still found it difficult to read the relationship Janet/Joseph. Nothing physical happens but it is not really normal, I mean to say things like “she was waiting for her beloved, was longing to smell the sea on his skin”…huh…

What is important in this book is the caracter transmitted from generation to generation and
physical features as well. Although I would put Christopher a bit aside. As I said, we follow members of the family and they are not all nice. Far from it. Daphne du Maurier’s characters are generally a bit tortured spirits, far from the hero type. Here we have for example an evil uncle manipulative, a grandma deaf and bitter to add to the mix. We even have a pinch of surnatural which is non uncommon in du Maurier’s books.

This book is a familly saga and it is interesting to see the evolution of the society as well as the technology. It reminds us of our childhood (not that I was born in the 1800 but in the way of the nostalgia of the past). Here the boats are becoming obsolete, the war arrives and change a lot of things, women status changes.

So at first I was trouble by the mother and son relationship. Then when it started to be only Joseph, by that time I was hooked. Daphne du Maurier describes so well everything without
being too much, the dialogs are realistics mainly because they are in this rural/slang language that makes them real. We feel the belonging to the region, far from the posh London, we feel the wind on our face, this wild landscape and the smell of the sea. You travel both in time and in another world, it is fantastic.

And although I love the sea, boats don’t really appeal to me. I don’t know anything about them but there, I was on one. In storms, charging the boat of goods, feeling the boat rocking and the waves crashing on the boat or on the cliff in Plyn waiting for the Janet Coombe to return.

In conclusion I really enjoyed my adventure with the Coombe’s and it was a pleasant surprise. I loved Daphne du Maurier’s writing but all her books are not equally good regarding the stories (And it is me as a fan that tell you that). This one, very wild will take you far away, and she was only 24 when she wrote it!!It is not perfect but it is a jolly good first novel and a nice preview of the writer she is about to become.

Advertisements

9 thoughts on “The loving spirit by Daphne du Maurier

  1. Jolie saga familiale que tu nous fais découvrir… Passionnant de suivre une famille sur 150 ans et ce sont les individus torturés qui donnent les personnages les plus intéressants 🙂

    • En fait c’est pas tout a fait 150 ans, j’ai fait une boulette(oups!). C’est plus 100/120 mais ne chipotons pas…
      Je lis de plus en plus de critique sur ce livre et les gens disent que c’est un de ses livres les plus “pauvre”. Alors moi j’ai aimé même si comme je l’ai dit, il n’est pas parfait. Mais bref, de toutes les façons, tu as Rebecca a lire et ça te donnera déjà une bonne idée de ce Daphne du Maurier était capable d’écrire, et qui sait, peut etre que tu ralliera mon rang et voudra lire tous ses autres livres! 😉

    • Oh zut, qu’est ce qui te fait peur exactement? C’est la relation bizarre mere fils ou les personnages? Je te rassure, ce livre n’a rien d’un film d’horreur. Pour te conseiller, ca depend de ce que tu aimes. Rebecca est sont plus connu, c’est a la fois romantique et un cote un peu thriller (mais pas gore hein, juste impossible a poser parce qu’on veut savoir la suite de l’intrigue). Et puis sinon je conseille souvent ses nouvelles car elles donnent un appercu de son eventail d’histoires. Mais la encore ca depend desquelles. Personnellement j’ai beaucoup aime le recueil de la poupee mais ce sont des histoires qu’elle a ecrit jeune donc la critique dit souvent qu’elles ne sont pas tres abouties. Oui mais a 19 ans, c’etait deja pas mal je trouve. Et puis sinon tu en as d’autres (je n’ai lu que le point de rupture). Dis m’en un peu plus. Est ce que ca t’aide, est ce que ca te correspond?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s