La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages : 156

Lu en /Read in: français/French

Langue originale/Original language: français/French

Obtenu/Got: acheté en France

Titre anglais/ english title :  The boy with the cuckoo-clock heart

English cover :

cuckoo

Mon appréciation :

Une grande déception. Un style qui ne me convient pas.

L’histoire en bref :

Jack vient au monde à Edimbourg en 1874, le jour le plus froid. Suite à un problème de cœur après la naissance, Madeleine, la sage-femme, le sauve en lui plaçant une horloge à la place du cœur. Ce petit Jack, elle va finir par l’élever car sa mère n’en veut pas. Madeleine l’éduque et lui apprend que son horloge ne survivra pas à de trop fortes émotions, l’amour lui est interdit. Mais comment interdire un amour qui est déjà là pour la petite danseuse?

Mon avis :

Dans les grandes lignes l’histoire est jolie. Mon problème ne se situe pas là, mais plutôt dans le style de l’auteur. Ca pouvait être parfois très joli et poétique autant d’autres fois, ça ne voulait rien dire. A trop vouloir écrire un texte comme une chanson, on en vient à perdre le lecteur.

Il y a beaucoup trop de comparaisons. Trop de “comme” et cela devient complètement indigeste. Il m’a fallu parfois relire plusieurs fois certaines phrases et sur un livre court, avoir à le faire à répétition parvient à gâcher l’histoire.

D’autre part, je ne sais pas si c’est moi mais j’ai noté plusieurs fois que Jack parle de seins, de poitrine, une fois de la petite danseuse lorsqu’ils ont dix ans. Alors je ne veux pas chipoter, et sans être un garçon, je ne suis pas sure que la naissance d’une poitrine chez un garçon de dix ans éveille les envies décrites, et je trouve ça limite indécent. A supposer encore une fois que la dite poitrine puisse vraiment être qualifié de telle à cet âge là…Si le sujet n’était pas revenu à plusieurs reprises, j’aurais passé dessus mais là, non, je note.

Le langage parlons en! Une langue qui se veut (et qui est parfois) poétique mêlée à des gros mots gratuits, je n’apprécie pas forcément. Sans avoir moi même un langage irréprochable (surtout dans la vraie vie et non par écrit), je ne “balance” pas vraiment d’injures gratuites qui n’ont pas lieu d’être et qui pourraient être évitées.

On est ici dans le Edimbourg de 1874 mais on ne le ressent pas. Presque rien nous faire ressentir l’époque, ce qui transporte un peu ce conte qui se veut moderne et décalé en y plaçant un langage qui ne colle pas. Ça pourrait marcher si les incohérences ne laissaient pas tomber l’histoire. En bref, une grosse déception pour un livre que j’attendais de lire depuis si longtemps.

cuckoo

My liking :
A big disappointment for me. A style I didn’t like.

The story in short :
Jack was born on the coldest day in Edinburgh in 1874. Because of a heart problem after his birth, Madeleine, the midwife, save him in replacing his heart by a cuckoo clock. This little Jack, she is going to raise him as his mum doesn’t want him. Madeleine educates him and tell him that his cuckoo clock is fragile and won’t stand too many strong emotions such as love that is forbiden to him. But how forbid something that is already there for the little dancer?

My opinion :

In the heardlines, the story is quite nice and cute. My problem is not in the story but in the style of the author. Sometimes it was quite nice turned but sometimes the text didn’t mean anything. Because he is a song writer, the author probably thinks he can write a book the same way but the only thing it does is to loose the reader.

There are too many comparisons. To many “like” and it becomes unreadable. It often happened that I had to read the sentence twice to understand and on a little book, there are only so many times you can do it before ruining the hole story.

Otherwise I don’t know if it’s only me but I picked on the fact that a few times Jack refers to breast, one of which when they are ten years old. So without being a man, I don’t think a ten years old gets those ideas seeing breasts that what is described and I thought it was nearly indecent. If you assume of course that the named breast are qualified of breast at ten years old…If the subject wasn’t raised a few times, I wouldn’t have picked on it.

The language, let’s speak about it. It is meant to be poetical and it is sometimes but then you get a swear word for free and I didn’t appreciate. Without having myself always a polite way of speaking, I don’t use swear word for free without any reason when it can be avoid.

We are here in the Edinburg of 1874 but we don’t feel it. Nearly next to nothing makes you feel at that time in this tale that wants to be modern and offbeat with a non matching language. It could have worked if the incoherences where not letting down the story. In short, a big disappointment for a book I was looking forward to read for such a long time.

Advertisements

4 thoughts on “La mécanique du coeur de Mathias Malzieu

  1. Dommage ! C’est vrai que Malzieu ça passe ou ça casse ^^ Le dernier livre que j’ai lu de lui m’a tellement déçu … Je vais essayer d’en lire un autre, j’espère apprécier plus !

  2. Je suis à 100% d’accord avec ta critique ! Moi aussi, j’avais aimé l’histoire, très jolie, très mignonne, l’univers à la Burton aussi. Mais tout comme toi, le style m’a gênée et surtout les gros mots, ça casse tout ! Je n’ai pas compris ce choix de la part de l’auteur, ça colle tellement pas avec le côté émouvant de l’histoire. Dommage …

    • Oui tout à fait. Surtout quand au dos du livre, il y a une citation (je ne sais plus qui l’a dit) du style “le genre d’histoire qu’on aurait lu sous la couette avec de la lumière en étant petit” ben alors pour ma part pas du tout! Et les gros mots gratuits pour les petits, je ne pense pas non!Oui c’est dommage après j’en connais qui ont adoré alors c’est peut etre juste pas pour toi et moi (et d’autres…)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s