Boomerang de Tatiana de Rosnay

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages : 376

Lu en /Read in: français/French

Langue originale/Original language: Anglais/English

Obtenu/Got: acheté en France/Bought in France

Titre anglais/ english title :  A secret kept

English cover :

boomerang2

Mon appréciation :

J’ai adoré. Une histoire à la Douglas Kennedy.

L’histoire en bref :

Antoine et Mélanie Rey viennent d’une bonne famille où les enfants se tiennent bien et ne font pas d’histoire. La mort de leur mère quand ils étaient  jeunes n’a pas fait exception à la règle. Alors quand Antoine veut fêter l’anniversaire des 40 ans de sa sœur à Noirmoutier où ils ont passé tous leurs étés petits avant la mort de leur mère, c’est tout un tas de souvenirs qui vont surgir pour chacun d’eux. Le weekend est agréable mais éprouvant émotionnellement et c’est avec un certain soulagement qu’ils quittent l’ile.

Mais alors que Mélanie s’apprête à dire à son frère qu’elle s’est souvenue de quelque chose concernant leur mère, ils ont un accident et Mélanie se retrouve entre la vie et la mort à l’hôpital. De quoi Mélanie s’est-elle souvenue? Quels sont les secrets qui leur ont été cachés dans la famille Rey?

Mon avis :

Alors voilà un livre qui m’a emballée et qui m’a fait penser tout le long à des romans de Douglas Kennedy (pour moi c’est un compliment). Parce qu’on a dedans : une histoire d’amour, un peu d’humour, un homme brisé par son mariage et qui plus est, un homme qui a la poisse, un intrigue qui vous fait tourner les pages et ne pas vouloir lâcher le livre et des passages émouvants. Alors la, si c’est pas un best-seller!

J’ai été vraiment charmée par le style, l’histoire m’a happée et si la fin n’avait pas été si brutale, ça aurait vraiment été un coup de cœur. Mais voilà, je voyais les dernières pages de la fin approcher et je me disais que l’auteur avait du sacrément condenser pour donner au roman une conclusion sur tous les personnages. Sauf que non, la conclusion est là mais elle concerne essentiellement notre personnage principal, Antoine.

Alors oui la morale de l’histoire, c’est d’avancer. Sa mère reste morte qu’il découvre ce qui s’est passé ou non et c’était joliment tourné mais, et la suite, et les autres??

Plusieurs passages émouvants du livre  m’ont rappelé des souvenirs ( comme beaucoup qui liront ce livre car on a tous perdu quelqu’un et on y pense forcément en le lisant) et ils auraient pu prévenir! Parce que moi j’étais pas préparée à renifler comme ça en lisant pendant une pause au boulot.

Antoine est très touchant parce que totalement humain dans ses réactions. On ressent vraiment de la peine pour lui et on vit l’histoire avec lui. On pourrait penser que c’est assez prévisible, on aime les personnages que l’auteur veut qu’on aime et on aime pas les “moins gentils”. J’ai trouvé qu’elle sait très bien comment mener son lecteur et le surprendre tout au long du livre.

Alors un des thèmes principaux, c’est la mort ( vous vous en serez doute) et on en découvre plusieurs aspect ce qui est assez intéressant. La mort clinique, la mort qui vous fait pleurer toutes les larmes de votre corps, la mort indifférente, la mort qui approche, la mort de l’amour, ect…De Rosnay nous décline la mort de toutes les façons et toutes les manières dont une personne y fait face. Ça pourrait sembler triste et morbide mais ça ne l’est pas, en tout cas je ne l’ai pas interprété comme cela. Au contraire, ce roman est une ode au renouveau. La mort fait partie de nos vies qu’on le veuille ou non et même si c’est difficile, il faut avancer. Après l’hiver vient le printemps.

En conclusion, encore un autre livre que je vous conseille fortement. A lire pour les fans des histoires à la Douglas Kennedy!

Boomerang byTatiana de Rosnay

My liking :

I loved it. A sort of DOuglas Kennedy’s story.

The story in short :

Antoine and Melanie Rey come from a good family where children behave well and don’t make any fuss. When their mother died when they are young, it was no exception. So when Antoine wants to celebrate his sister’s 40th birthday in Noirmoutier where they used to go every year in summer before their mum died, it will bring back a lot of memories. The week end is nice but emotionnaly hard and it is with a slight relief they leave the place.

But when Melanie is about to tell her brother that she remembered something regarding their mother, they have an accident and Melanie is between life and death.
What did she remember? What are all thoses secrets in the Rey family?

My opinion :

This is a book that I really enjoyed and that made me think that it could have been the sort of story Douglas Kennedy would write ( it is a compliment for me). Because we have here love, a bit of humour, a man broken by his marriage and in more very unlucky, a plot that makes of this book a page turner that you don’t want to stop reading with a few very moving moments. So there, if we don’t have a best-seller!

I was charmed by the style, the story itself that I got completely into it and if the ending
hasn’t been so abrupt, it would have been a favorite for this year. But here it is I saw there
was only a few pages left and I thought the author must seriously shortened everything to give a conclusion on all the characters. Except that the conclusion concerns mainly Antoine, the main character.

So yes, the moral of the story is to move forward. His mum is still dead that he discovers what happenend or not and it is nicely turned (the conclusion) but then what about the rest, the others??

I was able to relate some events to my past in some of the moving moments (like a lot of people, we all lost someone and this book is a reminder) and they could have warned! Because I wasn’t prepared to sniff like that reading during a break at work!

Antoine is very touching because very human in his reactions. We really feel for him and live the story with him. We could think it is quite predictable, we like the character the author wants us to like and dislike the less nice people. I thought she knows exactly how to handle her reader and how to keep him surprised all along the book.

So here you go, as you can guess, one of the main theme is death and we discover differents
sides of it which is interesting. The clinical death, the death that makes you cry, the unconcerned death, the coming death, death of love, …De Rosnay decline many ways of death itself and ways human being react. It could seem morbid but is isn’t, at least for me it wasn’t. On the contrary this novel is an ode to revival. Death is a part of life that we like it or not and even if it is difficult, we have to move on. Springs always comes after winter.

In conclusion, another book that I strongly advise you to read. To read for the ones who
like Douglas Kennedy’s like story!

Advertisements

9 thoughts on “Boomerang de Tatiana de Rosnay

  1. Ou lala, le résumé est génial en tout cas, ça donne envie ! Et puis j’aime bien les histoires qui se passent sur une île, je ne sais pas pourquoi. Ça donne une touche d’exotisme !

    • Oui mais alors la j’ai du mal m’exprimer parce que de 1) l’ile de noirmoutier est entre la bretagne et la rochelle donc sur la cote atlantique (donc le niveau d’exotisme pour moi est loin des baleares )
      et 2) le temps sur l’ile est en fait tres court, ce n’est que le temps d’un week end , le reste c’est a paris essentiellement…
      Cela dit, je te le conseille ce livre et je suis contente que ca donne envie!

      • Non mais en fait “exotisme” c’est pas le bon mot. Parce que genre pour moi, les dix petits nègres d’Agatha Christie, je trouve ça exotique alors que je pense que l’île est plus ou moins vers l’Angleterre ahah. Mais non ne t’inquiète pas j’avais compris qu’il n’y avait que le début . Mais j’aime bien le si les tout de même, alors ne serait ce que 20 pages d’un livre qui se passe sur les îles, moi, ça me va ! Et puis le reste de l’histoire me tente bien dans tous les cas !

      • tant mieux alors lol. Tu me diras, c’est toi qui a raison, exotisme on pense que ca veut dire ile lointaines ect mais techniquement, ca veut dire etranger, depaysant donc l’ile de noirmoutier est depaysante j’imagine (je n’y suis jamais allee).

  2. Une histoire bien écrite avec de l’amour, de l’humour et une véritable intrigue… Voilà un livre qui a tout pour me plaire et pourtant sans vraiment savoir pourquoi j’ai un a priori négatif pour l’écriture de Tatiana de Rosnay. Il faut que je passe outre et tente l’aventure 🙂

    • Je suis tout a fait d’accord! Concernant Tatiana de Rosnay, je ne peux pas t’en dire plus, c’etait mon premier livre d’elle. J’en ai deux autres dans ma PAL et les lirais en temps voulu. Je pense que si tu as des appriori, il faut bien choisir ton deuxieme! A l’aventure comme tu dis 😉

    • Autant pour moi, je viens seulement de comprendre que tu n’a pas lu ce livre et que tu as juste un a priori sur T de Rosnay. Je suis longue a la detente mais ca y est j’y suis. Bon alors je ne peux que te le conseiller mais j’ai lu aussi des avis negatifs dessus. Par exemple, certains n’ont pas aime le style d’ecriture et comme je l’ai explique, le theme sur la mort est tres present et certains ont pense que c’etait trop, trop lourd en allant parfois sur les cliches. Donc a toi de voir, peut etre que ca ne te plaira pas autant qu’a moi.
      Son livre le plus connu est “elle s’appelait Sarah” (que je n’ai pas encore lu). Faut-il commencer par la? Sur le moment j’avais envie de lire un de ses livres sans histoire de guerre, ce que “elle s’appelait Sarah” est. Cela dit on tombe quand meme dans la mort avec Boomerang lol. Pourquoi ne pas lire peut etre un appercu avec Amazon pour deja te familiariser avec le style et voir si ca te plait?

      • Elle s’appelait Sarah, j’ai vu le film seulement et c’est vrai que l’histoire est très forte.
        Si la mort est aussi présente, je vais peut être attendre un peu car je sors de la peine du menuisier… et je crois que j’en ai eu ma dose de mort pour le moment. Mais je le note et le lirai peut être plus tard.

        PS : Pas de soucis pour le malentendu, tu as peut être besoin de vacances en France 😀

      • Oh que oui j’ai besoin de vacances!Le fait que j’ai eu deux semaines a noel n’entre pas en compte bien sur…
        Pour Boomerang tu as raison d’attendre il faut savoir choisir le livre qui nous fait envie selon notre etat d’esprit du moment. Apres ce sont des references a la mort sans que pour autant je les ai trouvees glauques.
        PS: vive les vacances!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s