Malavita de Tonino Benacquista

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages: 354

Lu en /Read in: Français/French

Langue originale/Original language: Français/French

Titre en anglais/English title : Badfellas

Obtenu/Got: Acheté en France/ Bought in France

English cover:

imagesCAWX1YGO

Mon appréciation :

Très sympa.

L’histoire en bref:

Giovanni Manzoni, alias Fred Blake est un ancien de la mafia New Yorkaise, la Malavita comme ils l’appellent en Sicile. Depuis tout petit, il en a fait parti, c’est de famille. Et il adorait ça. Jusqu’au jour où le FBI l’a coincé et il a dû balancer. A la suite de quoi, c’était soit la prison soit le Witsec, un programme de protection des témoins avec changement d’identité et relocalisation. C’est ainsi que la famille Manzoni, alias Blake s’est installée en France à Cholong-sur-Avre, une petite ville de Normandie. Ils sont sensés se faire petits et ne pas attirer l’attention sur eux. Alors Fred décide de passer “discrètement” pour un écrivain écrivant sur le débarquement sauf qu’il va écrire ses mémoires de mafieux, faisant la risée de sa famille. Maggie la mère (anciennement Livia) tourne en rond essayant de se rendre utile pendant que Belle, 17 ans et Warren, 15 ans sont au lycée jouant les élèves normaux.

Des américains en Normandie, c’est pas nouveau mais des anciens de la mafia, ça ne s’était encore jamais vu! Qui avait dit qu’ils étaient sensés faire profil bas?

Mon avis :

J’ai bien aimé. C’est plein d’humour noir. Ça a très bien débuté. A peine arrivés, ils font comprendre en gros que si on leur cherche des ennuis, on va en avoir. Texte plein de clichés amusants des Américains et Français typiques. Tout le monde en prend pour son grade, les Italiens aussi. En même temps, le dépaysement, je connais ça! Ici difficulté d’adaptation également à une vie “normale” sans luxe ( ça par contre je ne connais pas ^^)

Un bémol, je trouvais que justement ça avait très bien commencé mais la suite ne suit pas le début. Les gros bras deviennent des personnages presque anodins parce qu’assez absents dans le reste du livre (par rapport aux premiers chapitres) jusqu’à l’apogée de l’intrigue.

Ce volume est consacré essentiellement à Fred, écrivant ses mémoires, que l’on découvre en pleine lumière car il ne cache rien. Liaisons, cruauté, plaisir à faire violence, faire la loi et égoïsme. Malgré cela, Fred est un méchant sur qui on s’attendrit parce qu’au fond, il est sympathique. Et puis il faut dire, il nous fait bien rire ou sourire ce Fred avec ses” gaffes” ou “coups” exprès.

Une écriture très fluide et légère comme on aime avec Benacquista. Une bonne intrigue. Un livre qui va vous donner envie de voir tous les films mentionnés sur la mafia (comme l’avait dit Miss Bouquinaix dans sa revue) et de manger italien.

Badfellas by Tonino Benacquista

My liking :

Nice read.

The story in short :

Giovanni Manzoni, alias Fred Blake is an ex maffioso from New York, the Malavita as
they say in Sicilia. He was one of them since he was a child, it is a family thing. He loved his life. Until the day the FBI caught him and he had two choices : prison or sell some of the Mafia. That’s why in exchange of his informations, he and his family are part of the Witsec program, a program of protection for witnesses with change of identity and country. This is how the Manzonis, alias Blake settled in a little village in Normandy, Cholong-sur-Avre. Although they are supposed to be quiet and not attract attention, this is not what happens. Fred decides to choose a “quiet” profession : writer of a book about D-day landing but in reality he writes his biography and it makes everyone laughs in his family who think he can’t write. Maggie (before Livia Manzoni) is trying to get busy and useful whereas Belle, 17 and Warren, 15 are in high school playing normal kids.

My opinion :

I liked it. Full of black humour. Started very well. Just arrived they make people understand that if anyone is looking for troubles, they will get some. A text full of funny clichés about typical Americans and Frenchs. Everyone gets some, Italiens too. Disorientation, tell me about it! Here it is about as well difficulty about adapting to normal life and not luxury one (that I don’t know about it lol).

My only complain is that I thought it started very well but then the family becomes nearly like any other family until the real start of the plot.

This volume is mostly about Fred, writing his biography that we discover in full light as he doesn’t leave anything. Affairs, crualty, pleasure of being violent, making the law and being selfish. But despite that, Fred is a bad guy that we like because deeply, he is nice. And to be fair as well, his mistakes and blunders are quite funny.

A really fluid writing and light as we like with Benacquista. A good plot. A book that is going to make you want to watch all the movies about the mafia and to eat italian.

Advertisements

2 thoughts on “Malavita de Tonino Benacquista

  1. Je n’ai jamais lu de livre de cet auteur mais le film me tentait bien pour être honnête. Alors pourquoi pas ?! Faudrait que tu vois le film pour voir si il est bien adapté !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s