Silver bay by Jojo Moyes

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages: 400

Lu en /Read in: Anglais/English

Langue originale/Original language: Anglais/English

Obtenu/Got: prêté par une collègue/lend by a colleague

Titre français/french title : La baie des baleines

Couverture française:

imagesCAH3PYWV

Mon appréciation :

Ça va, j’ai bien aimé. Moins bien que les autres de Moyes. Un peu long à venir.

L’histoire en bref :

En Australie, à silver bay, Kathleen a la soixantaine et vit avec sa nièce Liza et la fille de Liza, Hannah qui a 10 ans.

Kathleen a eu son moment de gloire dans sa jeunesse en ayant capturé le plus grand requin jamais pêché. L’hôtel de Siver Bay, appartenant à ses parents a profité de cette gloire pendant plusieurs années mais la gloire ne dure pas et tenu aujourd’hui par Kathleen , il est tombe un peu dans l’oubli.

Mais elles sont contentes de leur vie. Elles ont leurs habitudes, l’équipe qui emmène les touristes voir les dauphins et baleines viennent tous les jours manger à l’hôtel, une vie paisible en somme.

A Londres, Mike a un boulot qui paye bien, une fiancée jolie et intelligente qui est la fille de son patron. Il travaille dans le développement immobilier et le projet (un grand complexe hôtel + sport nautique) sur lequel il travaille depuis des mois commence vraiment à prendre forme. Ne reste plus qu’à se rendre sur place et discuter du tout avec la ville. Son patron étant dans l’incapacite de faire ce déplacement, Mike se rend en Australie…à Silver Bay…

Arrive là bas, il va devoir faire face à quelque chose qu’il n’avait pas imaginé, des personnes à qui il n’aurait pas pensé s’attacher, des sentiments qu’il n’avait pas pensé exister et une faune marine qu’il n’avait pas pris en compte.

Qu’en est-il de la vie tranquille des habitants de Silver Bay et de l’hôtel quand leur tranquillité et sécurité est menacée?

Mon avis :

D’après la couverture anglaise, on peut classer ce livre directement dans la catégorie sentimentale. Et c’est pour une bonne raison car ce roman est sentimental. Amitié, amour, amour maternel et si on y ajoute la menace des baleines et dauphins, on a un roman larmoyant.

J’avais lu me before you et the girl you left behind de Jojo Moyes et ici le procédé est un peu similaire à “me before you”. L’histoire est contée par un personnage différent à chaque chapitre. Quand parfois c’est frustrant car on se sent bien avec tel ou tel personnage, ici je dirais que l’enchainement se fait plutôt bien. L’histoire ne s’arrête pas avec un personnage (le genre ou il faudrait sauter des chapitre pour continuer sur la vie de celui qu’on vient de lire) mais continue de personne en personne.

Plutôt un livre pour femme, Moyes sait comment émouvoir son public. Et ça marche. Ben oui! On vous parle de baleines qui vont disparaitre, le lecteur ne peut pas rester insensible voyons!

Mais pour autant c’est assez long à se mettre en place, on se demande pourquoi les personnages rendent leur vie si compliqué lorsqu’avec un peu plus d’honnêteté, ils s’attireraient moins d’ennuis.

En conclusion j’ai bien aimé mais sans plus. Ce n’est pas un livre que je relirais et si j’avais à conseiller un livre du même auteur ça ne serait pas celui là.

Silver bay by Jojo Moyes

My liking :

Liked it all right. Less good than the previous books I read from the same author. A bit long
to come into place.

The story in short :

In Australia, in Silver Bay, Kathleen, who is about 60 lives with her niece Liza and her niece’s
daughter, Hannah, 10.

Kathleen was famous in her youth because she has captured the biggest shark ever caugh. The Silver Bay hotel that used to belong to her parents took advantage of the fame and was doing well. But today, Kathleen has some trouble to keep it afloat.

Nevertheless, they are quite happy all together, have their little habits, the whale watchers crew come every night for dinner and a drink so it is a quite and nice life in sum.

In London, Mike has a good job, good money, engaged to a beautiful and intelligent woman who is his boss’ daughter. He works as a developper and the project on which he works is a big hotel with sports like jet-ski and so on and it is really taking shape. All there is to do now
is to go there and talk about details to the town. His boss can’t go so Mike take his ticket to Australia…in Silver Bay…

Arrived over there, Mike will have to face something he didn’t imagine, people to who he didn’t think he would bond, feelings he didn’t think existed and a sea world he didn’t take in account.

And what about Silver Bay inhabitants and the hotel when their quiet life and security is threatened?
My opinion:

According to the book cover, we can classify this book as an emotional/girly one. And it is. Friendship, love, maternal love and if we add to this a threat for whales and dolphins, it gives a moving book.

I read me before you  and the girl you left behind  and here it is a bit similar to me before you in the way that every chapter is told by a different character.
Usually this sort of layout get me really frustrated when I really like a character and don’t want to leave it. But there it is written in a way that you don’t loose any of the story, only the point of view change but the story goes on.

Moyes knows how to get to the reader and gets him (of here more likely a her) emotional.
And it works. In all her books. Well, yeah, when someone tells you about whale that are going to disappear, or course the reader is not heartless!

But nontheless the book is a bit long to come into place and I wondered why the characters
put themselves in trouble although in telling a bit more the truth, they would avoid them.

In conclusion I liked it but nothing more. It is not a book that I would re-read and if I had to advise a book from this author, I wouln’t choose this one.

Advertisements

6 thoughts on “Silver bay by Jojo Moyes

    • Oui je pense qu’il vaut mieux. C’est un peu long. Y a un element qu’on sait depuis le debut mais on apprend seulement ce qui s’est passe a la fin. Ce n’est pas son meilleur et si tu es un peu impatiente alors oui, mieux vaut lire un autre ;-). Cela dit, ca peut faire une lecture de vacances.

    • Alors, c’est difficile, je n’en ai lu que 3 (deux autres m’attendent sur mes étagères car on les trouve facilement en charity shop). Je crois que j’ai autant aimé avant toi et the girl you left behind pour des raisons différentes. En mettant de côté le fait qu’on m’avait dit comme toi que avant toi était LE bouquin. The girl you left behind est une lecture sympa et j’ai aimé le côté occupation en France des allemands pendant la guerre. Mais ça reste une romance. J’aime bien ses bouquins en général parce qu’elle sait comment attirer son public et ça marche, avec moi aussi. Ils sont agréables à lire, pas de prise de tête et toujours une petite morale ou un sujet sérieux. Mais je pense pas que ça soit pour moi des livres que je relirais. Et toi, tu en as lu d’autres?

      • Non, Avant toi était le premier livre de cette auteure que j’ai lu! Mais du coup, je suis un peu curieuse de voir ce qu’elle a écrit d’autre! C’était sympa, mais je ne pense pas que je me jetterais tout de suite sur d’autres de ces romans! 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s