Les vieilles de Pascale Gautier

SCROLL DOWN THE PAGE FOR ENGLISH VERSION!!

Pages: 214

Lu en /Read in: Français/French

Langue originale/Original language: Français/French

Not translated in english yet

Obtenu/Got: Commandé par Amazon (conseillé par ma coupine Audrey)/Ordered on Amazon, advised by my friend Audrey

Mon appréciation :

Ça va. J’ai été déçue, je m’attendais à plus drôle.

L’histoire en bref :

Cela se passe en France dans une ville où il fait beau tous les jours de l’année, dans une résidence (la ville n’existe pas évidement) où il n’y a que des vieilles veuves qui ont perdu leur maris.

Un seul mâle petit vieux de 94 ans fait son jogging tous les matins car il s’entraine pour le marathon. C’est sur la petite nouvelle Nicole, à peine retraitée qu’il va jeter son dévolu.

Les petites vieilles se plaignent. Le monde n’est plus ce qu’il était. Et puis leur famille, leurs enfants, parlons en. Le corps qui fait mal, les téléphones qu’on arrive jamais à faire fonctionner, les voisines sourdes qui mettent la télé à fond sans se soucier des autres, perdre sa dent chez une voisine. Tel est le quotidien de ces petites vieilles jusqu’au jour où une catastrophe imminente menace leur fragile équilibre dans la vie et sur terre.

Mon avis:

En lisant la quatrième de couverture du livre on sourit et on se dit qu’on connait le discours. Cela dit, je trouve qu’ils en rajoutent un peu sur l’arrivée de Nicole et font espérer beaucoup plus que ce qui ne se passe réellement dans le livre.

Les chapitres sautent d’une petite vieille à une autre sans qu’on se remémore toujours de qui il s’agit. La plupart son aigries et très cyniques.

C’est amusant par endroits mais ça ne m’a pas emballée pour tout dire. Les petites vieilles qui dans la vie réelle peuvent être tellement attachantes car elles ont tant vécu et tant de choses a raconter, je n’en ai retrouve aucune dans le livre.

L’intrigue de la catastrophe, oui, non, on y croit pas trop. C’est assez exagéré et la fin un peu bâclée.

Les vieilles =the old ladies by Pascale Gautier

My liking:

It’s all right. Was disappointed, thought it would be funnier.

The story in short:

The scene takes place in France, in a town where it is sunny every day of the year (doesn’t exist obviously) in a residencial building where there are only old widows.

An only male in the group is 94, jogging every morning because he is training for the marathon. And it is on the newly arrived, Nicole only just retired that he fixes his choice on.

The old ladies complain. The world is not what it used to be. And their families, their childrens, let’s not talk about it. The body hurts, the telephone that you never know how it works, the deaf neighbour who put the tv on full blast, losing a tooth somewhere. This is the daily of those old ladies until a imminent disaster threatens their fragile equilibrium in life.

My opinion:

In reading the back of the book, we smile and think that yes, we recognize some of them.
But I thought they did a fuss on the back that makes us expect more, especially with Nicole.

The chapters jumps from one old lady to another without us remembering very well who’s who. Most of them as well are embitter and cynical.

It is funny in places but I wasn’t thrilled at all. The old ladies in real life that you can meet who have lived so many things, are interesting and have so much to share are not in this book.

The plot of the disaster, yes, no, it is not really belivable. It is quite exaggerated and the end rushed.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s